« Carte Blanche à Jean-Yves Masson : hommage à Michèle Desbordes | Accueil | Walter Helmut Fritz »

jeudi 09 mars 2006

Commentaires

Je fais suite à votre remarque sur la présence des femmes dans les anthologies de poésie. A la suite de votre questionnaire, j'ai eu la curiosité de faire un pointage des deux tomes de l'anthologie Gallimard de la poésie du vingtième siècle : sur les 250 poètes cités, il y a seulement 15 femmes. Dans l'anthologie de M. Jullian, publiée en 1994, il y a 8 femmes ( Christine De Pisan, Marie de Clèves, Marceline. Desbordes-Valmore, Pernette du Guillet, Louise Labbé, Marie de France, Anna de Noailles, Marie Noël) sur 136 poètes recensés. On sait bien que le choix des poètes figurant dans une anthologie est forcément arbitraire , partiel et partial. Mais un tel déséquilibre prouve ,sans aucun doute, que le pouvoir, là, comme ailleurs est masculin. Cordialement à vous Jean GEDEON
Les lendemains de fête sont de plus en plus réalistes et c'est une bonne chose. L'écriture n'a pas de sexe entend-t-on très souvent dans les milieux où ça se discute... Mais elle a une audience différente selon que l'auteur est un homme ou une femme, alors comment expliquer cet accueil différent. Est-ce un problème de qualité littéraire ? Est-ce un manque de persévérance chez les femmes d'ordre quantitatif , malgré d'indéniables avancées ? Faut-il s'accommoder du clivage et garder encore un peu de patience ou carrément faire édition à part ? Peut-être sommes-nous dans une phase de transition où la nécessité d'un mouvement davantage structuré est nécessaire avec la saine complicité des hommes d'ores et déjà convaincus. Il y en a beaucoup . Oui, et tout calmement, c'est bien de rendre visible le questionnement sur ces disparités qui ne sont qu'un héritage . A nous tous d 'en faire quelque chose de consensuel. Merci Florence.
Aucun nom féminin dans les premiers volumes de la nouvelle collection de poésie en poche "Points Poésie" mise en place en librairie ce jour : TS. Eliot, L.S. Senghor, Aimé Césaire, Bernard Noël, Haïkus (anthologie). A paraître : R.M. Rilke, Philippe Jaccottet, Stéphane Mallarmé, Paul Celan, Raymond Carver, Jacques Roubaud, Jean Cayrol, Gérard Manley Hopkins, Tahar Ben Jelloun, Michel Deguy, Antoine Emaz, Mohammed Dib, Dylan Thomas.
PS une excellente base de données sur les autrices du XIXème http://www.chass.utoronto.ca/french/sable/recherche/banques/femmes/
Florence, je suis tout à fait solidaire de votre analyse et des conclusions que vous mettez en relief. Il serait intéressant de mener la même enquête sur d'autres collections de poésie, comme par exemple la collection Clepsydre des éditions de la Différence. Et de chercher à savoir si la politique éditoriale a évolué ou non ces dernières années. Qu'en disent les directeurs de collection concernés et comment justifient-ils pareil ostracisme ? Pour moi, il y a là un vrai combat à mener. Merci à vous, Florence, d'avoir commencé à tirer ce fil.
Merci Florence ! Oui je déplore comme toi la brillantissime absence de nos autrices sur bon nombre de sites Sur le Forum de la Micronésie Poètique, nous avons deux fils sur les femmes poètes http://forum.aceboard.net/85945-2376-0-Autres-femmes-poetes-siecles.htm http://forum.aceboard.net/85945-2183-0-Femmes-poetes-XIXeme.htm ; et l'Almanach (par prénoms) du même forum essaie de donner chaque jour les noms de femmes quand la fête du jour est féminine bien sûr J'en ai quand même pas mal ! À souligner que les sites québecquois sont beaucoup moins misogynes que d'autres

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Poezibao | Scoop.it

Notes récentes

    Print Friendly and PDF