« Jean-Michel Maulpoix lourdement condamné, Brice Petit relaxé | Accueil | Attila József »

vendredi 07 avril 2006

Commentaires

Autrefois, le soir de l'inauguration du Salon du Livre au Grand Palais, il était d'usage que tous les haut-parleurs diffusent le Gloria de Vivaldi au moment de la fermeture du Salon. Pour une fois, on pourrait diffuser le même Gloria pour la réouverture du site de JMM. Très heureuse nouvelle en effet...
Lamentable décision de justice. Triste décision de Maulpoix. Plus le temps passe, moins j'ai de confiance en la France. Solidarité en tout cas, pour le moins...
ce que je propose : de mettre chacun un écran noir sur la première page de son site avec une mention, de la saboter, en signe de protestation. ce que j'ai fait, et jusqu'à nouvel ordre
Profonde tristesse. Je m'associe à votre démarche et soutiens J.M. Maulpoix. Comment décrire ce que je ressens, si ce n'est comme une perte. Une source disparaît et pas n'importe laquelle. C'est en lisant "Une histoire de bleu" que j'avais découvert une plume au bord du coeur et un regard saisissant affuté, éclairé ainsi qu'une grande générosité. Beaucoup d'émotion en écrivant ces mots ici et de colère.
Désarroi... Que faire ? Cela qui s'ajoute à tant d'autres raisons de se révolter ou d'abandonner définitivement tout espoir que cette société se ressaisisse. En attendant aller relire en plus de ce que vous avez mis en ligne Florence le dossier sur le blog de François Bon, écrire à JM Maulpoix pour le soutenir. Y a-t-il encore dans ce pays des intellectuels dont la personnalité fasse suffisamment autorité pour que des procès comme celui-ci soit dénoncé ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.