« (anthologie permanente) Hugo von Hofmannsthal | Accueil | (note de lecture) Jean-Paul Klée, "cœur qui comme le mien ir / a décoloré parmi les fleurs", par Jacques Morin »

mardi 16 août 2016