« (anthologie permanente) Christian Hubin, "que seul // sans mouvements, / sans / génomes" | Accueil | (Archive sonore) Pierre Jean Jouve lit "L'Après-midi d'un faune" de Stéphane Mallarmé »

lundi 13 mars 2017

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.