Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Almanach poétique : André Frénaud | Accueil | Almanach poétique : Valérie-Catherine Richez »

mardi 22 février 2005

Commentaires

"d'aileurs"- des leurs, des ailes ailleurs, qu'il faut évidemment lire d'ailleurs- dailleurs- ce sont faucheurs (de nos gerbes d'ombres ?)- la daille en effet est en occitan "la faux". jj dorio
1972 M Butor entre dans la collection Poésie Gallimard avec TRAVAUX D'APPROCHE "Ce livre a été un grand moment, parce que j'avais beaucoup de scrupules à me définir comme poète. Je crois d'aileurs qu'on ne peut jamais définir ex cathedra "Je suis un poète". Le simple fait de le dire signifie que vous ne l'êtes pas".

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.