« Marilyn Hacker | Accueil | Une lecture-rencontre avec Lionel Bourg à Nantes »

lundi 28 février 2005

Commentaires

"À nulles rives dédiée, à nulles pages confiée la pure amorce de ce chant... D'autres saisissent dans les temples la corne peinte des autels : Ma gloire est sur les sables! ma gloire est sur les sables !...Et ce n'est point errer, ô Pérégrin, Que de convoiter l'aire la plus nue pour assem- bler aux syrtes de l'exil un grand poème né de rien, un grand poème fait de rien..." Sifflez, ô frondes par le monde, chantez, ô conques sur les eaux! J'ai fondé sur l'abîme et l'embrun et la fumée des sables. Je me coucherai dans les citernes et dans les vaisseaux creux, En tous lieux vains et fades où gît le goût de la grandeur..." Saint-John Perse, "Exil II" in "Éloges", suivi de "La Gloire des Rois", Anabase. Poésie/Gallimard 1967, p 151.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)