Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Doublé Butor à Nantes | Accueil | La mort de Jacques Chauviré »

mardi 05 avril 2005

Commentaires

Florence, je touve vos encres très belles. Elles meriteraient un album exhaustif pour les voir à la suite. Dans typepad vous disposez d'une application qui le permet non ? Amicizia Guidu
Une voix familière d'une grande force. J'aimerais citer les dernières lignes de la préface de Fleuves et retours : "Ce mélange de poésie du quotidien et de recherche formelle donne aux poèmes de Marilyn Hacker une pugnacité originale, comme si son côté'hacker'(...) et son côté Marilyn (sexe,humour et impudeur) ne pouvaient se rencontrer que dans les reprises et les retours d'une matière verbale toujours en fusion" Marie-Christine Lermardeley-Cunci.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.