Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Ce soir, hommage à José Angel Valente à Paris | Accueil | Rosmarie Waldrop »

mardi 26 avril 2005

Commentaires

N'est-ce pas le propre de la mélancholie, d'aimer la perte des autres, soit aimer la solitude? Ton aquarelle est un vrai soleil noir

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.