« Almanach poétique : Michel Butor | Accueil | Parution : Gianni D’Elia, Congé de la vieille Olivetti »

vendredi 01 avril 2005

Commentaires

bonjour, j'ai parcouru dernièrement la revue décharge et je dois vous dire que celle-ci est très enrichissante sans aucun doute. Bien amicalement frédéric lambert
Je précise que je ne fais que rendre compte du contenu de la revue Décharge et que Poezibao est tout à fait indépendant de cette revue. Je communique donc les coordonnées de la revue à laquelle je vous suggère de vous adresser directement. Courrier postal à Jacques Morin, 20 rue du Pâtis, 89130 Toucy ou par mail à decharge@litterature.net
bonjour Merci pour votre revue gros bonheur
Bonjour J'ai lu votre revue décharge numéro 125 du mois de mars 2005, je l'ai trouvé oh combien très intéressant et je souhaiterais m'abonner à cette revue dans les mois à venir merci de m'indiquer la marche à suivre et de me faire parvenir un bulletin d'abonnement et même plusieurs car j'ai des amis qui voudraient aussi s'abonner à cette revue magnifique. Et je voulais vous dire que la couverture est splendide et belle en couleur. Monsieur Legrand Pascal 32 avenue léon Charpentier 63000 Clermont-Ferrand Bien cordialement
Votre proposition est très aimable, mais ici je ne fais que rendre compte; en journaliste, de cette revue, comme d'autres revues, comme de nombreux livres, etc. J'ai cru dans un premier temps que vous pointiez les coquilles sur le site. Elles sont inévitables. Je fais tout pour qu'il y en ait le moins possible mais il faut savoir que j'assume entièrement seule et bénévolement le travail de Poezibao, depuis la collecte de l'information et toutes les lectures en passant par l'organisation des notes, leur rédaction, leur mise en page, etc. J'ai très clairement le choix entre aller relativement vite pour faire face à l'immensité du champ couvert et à l'abondance des informations à publier ou être très méticuleuse (j'ai fait aussi de la correction de presse, même si je ne suis pas très "pointue" dans ce domaine). Si donc il y a des coquilles trop gênantes sur le site, voire de grossières fautes, surtout qu'on hésite pas à me les signaler.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.