« Andrée Chedid | Accueil | Lorand Gaspar »

lundi 02 mai 2005

Commentaires

"Issu de notre chair tissée de siècles et d'océans Quel verbe criblera nos murs sondera nos puits modèlera nos saisons ? Avec quels mots saisir les miettes du mystère qui nous enchâsse ou de l'énigme qui nous surprend ? Andrée Chédid,Reims 1999, in Etats provisoires du poème, Cheyne Editeur(II).
Je sens aussi l'ombre de Mallarmé sans ces vers, et de son bel et vivace aujourd'hui...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.