« Bernard Chambaz, demain 29 mai à Paris | Accueil | La présentation du numéro 6 de la revue Siècle 21 à la Fondation Gulbenkian à Paris »

samedi 28 mai 2005

Commentaires

Bonsoir, C'est avec beaucoup de de douleurs et d'émotions que j'écris ce petit mot, pour vous dire que j'ai appris par ce site, il y a peu, le décés de mon ami thierry trani, qui remonte pourtant à 2003. Nous étions d'inséparables lycéens, au lycée saint-exupéry, à Marseille (le "lycée Nord"), puis nous nous étions perdus de vue. Lors d'un voyage à Paris en 2000, nous nous étions revus par hasard dans le train, au moment où celui-ci entrait en gare de Lyon. Mais j'étais attendu et nous n'avions pu discuter que quelques minutes, sur le quai, nous promettant de nous recontacter... Mon chagrin est immense, avivée par la photo de lui mise sur ce site. Ses textes sont magnifiques, incarnés et métaphysiques à la fois. Chacun de ces mots, chacune de ses phrases sont comme une incision dans la chair de l'Etre. Je suis bouleversé... Merci de ne pas l'avoir oublié et de travailler à sa mémoire. Merci pour lui.
Bonjour, J'ai eu il y a quelques mois un message téléphonique de Florence pazzottu me faisant part de publier des textes que j'avais envoyés pour petite. Je n'ai plus eu de nouvelles depuis. Pouvez vous m'éclairer? BF

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.