« Lectures d'été au musée Zadkine à Paris | Accueil | Anthologie permanente : Edna Saint Vincent Millay »

mercredi 13 juillet 2005

Commentaires

Encore une fois grand merci Florence Trocmé. merci de tracer ce sillon poétique, au fil duquel on découvre tant de nouveaux noms parmi d'autres si prestigieux ! Orlando

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.