Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Anthologie permanente : Nicole Brossard | Accueil | Anthologie permanente : Ludovic Degroote »

jeudi 08 septembre 2005

Commentaires

Je suis libraire et ai découvert Un Petit Viol à sa sortie. Il s'agit sans aucun doute d'une œuvre courageuse, courageuse parce que différente tant par le style que par la manière d'aborder le sujet, courageuse aussi par l'introspection qu'elle a demandé à l'auteur et qu'elle demande encore au lecteur victime ou non de violences sexuelles. Merci enfin à Ludovic Degroote, merci de faire du beau avec de la fange, de transcender la douleur, merci pour nous tous qui avons vécu la même chose.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.