« Anthologie permanente : Khaled Najar | Accueil | Anthologie permanente : Patricia Castex Menier »

jeudi 13 octobre 2005

Commentaires

Lisez "Bouge tranquille". Sous le couvert de poèmes brefs, apparemment clairs, surgissent des mondes, des terreurs enfouies, de terribles hésitations. Un univers d'enfance où cogne le moindre mystère. Cette poésie essentielle vibre longtemps en nous : elle débusque la dureté, caresse, se rebiffe, dessine des ailleurs qui réchauffent. Elle est exercice de risque puisqu'elle hurle de famine. "La nuit excelle dans l'attente, / elle est ce chien couché en rond/ près de la porte...", dit-elle justement. Lisez. Cette poésie ne prendra ni ride ni usure!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)