Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Francis Giauque | Accueil | "Lectures" de Bernard Noël par Alain Marc : 20 »

mardi 22 novembre 2005

Commentaires

Francis Giauque, que je considère comme un des plus grands (et si beau !), crieur de la littérature, je ne peux - ils y sont onze - que renvoyer à Écrire le cri (qui livre en hors textes le très beau « Cliniques », et trois poésies de Terre de dénuement). Si heureux, de le voir aujourd'hui de plus en plus, en pleine lumière.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.