« "Lectures" de Bernard Noël par Alain Marc : 22 | Accueil | "Lectures" de Bernard Noël par Alain Marc : 23 »

vendredi 25 novembre 2005

Commentaires

Bonjour, Je voudrais dire mon admiration pour la Grandeur de la poesie mais aussi de l'humanite de Venus Khoury-Ghata, car a mon sens, pour toucher, un poete se doit d'etre avant tout proche des gens, humain en d'autres termes, tout comme Venus Khoury-Ghata l'est. J'ai eu le plaisir d'assister a une lecture fortuite du poeme "orties" au salon Lire en Francais et en Musique de Beyrouth, et j'ai comme senti des larmes me remonter a la poitrine tellement c'etait simple, sublime et beau. voila

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)