« Anthologie permanente : Oscar Venceslas von Lubicz Milosz | Accueil | Anthologie permanente : Jules Supervielle »

mercredi 30 novembre 2005

Commentaires

Bon anniversaire, vaillante et veillante Florence! moi qui ne sais qu'attendre la beauté, je ne puis qu'admirer la façon dont vous savez lui courir après partout où elle est. Sans vous connaître, je me permets de vous embrasser dans le "proche-lointain" du cher Rilke. Surtout ne cessez pas ce combat pour l'identité de chacun(e) dans le grand ruban de l'écrit (voilà que vous me rendez pontifiante : j'arrête vite!).Maximine (Lagier-Durand)
... et à propos, Florence, je viens vous suggérer la poète galloise Menna Elfyn. Magali Azéma a sorti un très beau dossier avec des poèmes bilingues totalement inédits en français et un entretien dans un supplément à la revue Ffwl no 8 (décembre 2002). Il peut être commandé auprès de C. Edziré Déquesnes, 15 rue du Général Delestraint, 59230 Saint-Amand-les-Eaux, disons pour, 4 euros (avec le numéro associé de Ffwl).
Chère Florence Trocmé, heureux anniversaire et merci pour votre travail qui établit le lien entre les poètes, entre eux et les lecteurs. Je suis toujours heureuse de découvrir les textes de l'anthologie et de voir apparaître le nom et les mots de mes amis connus ou inconnus. La poésie est vivante et votre site en est l'illustration. N'hésitez pas à me demander un concours quel qu'il soit, amitiés poétiques, Sylvie Fabre G.
J'ai souvent pensé, Florence, et prends cette occasion de l'anniversaire, que votre parti de consacrer une part égale aux poètes femmes, par rapport aux poètes hommes, pour finir, était plus que révolutionnaire. Personne n'en ayant encore vraiment parlé, c'est ce que, en premier, je retiendrais. En partage, donc (quotidien). Et alors me risque : certains, sur le net, vont chercher leur dose, quotidienne, de X, avec Poezibao, c'est... de poésie... Bravo !
Bravo chère Florence pour toute cette année au service de la poésie, en souhaitant que cela continue longtemps, longtemps. La communauté des lecteurs est clandestine, mais elle existe, et vous en êtes une preuve, contre vents et marées. Merci pour votre ferveur et pour ce que vous nous faites découvrir. Amitiés à vous Jean-Yves Masson.
Florence, je suis très heureuse pour vous que cette année de travail soutenu et méticuleux vous ait apportée la reconnaissance que vous méritez. Nous nous sommes connues sur Zazieweb et vous savez combien j’ai apprécié d’emblée nos réelles connivences poétiques , j’ai toujours la nostalgie de ce temps qui était celui de la lecture croisée et mutuellement enrichissante. Nous avons même failli en Mai 2003 nous rencontrer… Trop de turbulences d’ordre non littéraires sont venues parasiter la relation de départ et je le regrette profondément. La distance prise ne m’a jamais empêchée de regarder la belle évolution de votre site et la clairvoyance que vous avez eue de dissocier le Flottoir espace créatif plus personnel de votre travail et POEZIBAO qui a pris depuis une dimension professionnelle remarquable. Mon long silence n’aura été qu’une parenthèse . Je n’épiloguerai pas sur les raisons de mes décisions successives, je vous laisse faire la part des choses dans une situation bien trop compliquée pour être débattue autrement qu’en privé. Reste qu’à l’occasion de cet anniversaire, j’aurais plaisir , sauf objection de votre part, à vous convier à nos prochaines Vendanges Poétiques en tant que poète et aquarelliste et mettre le lien de vos deux sites sur la Cause des Causeuses . Je ne m’offusquerais aucunement si vous refusiez . Je le comprendrais même. Longue vie à POEZIBAO et à votre enthousiasme pour les mots des poètes.
Bravo Florence pour le poezibao, kakemono flottant sur les aires de la poésie, pour cet art de relier, et ce sens du Désir, au coeur du champ de cohérence poétique. et merci !
Bravo, ma chère Florence, pour ce beau parcours. J'ai gardé le souvenir de nos premières conversations autour de ce blog, avant même qu'il ait vu le jour. J'ai aussi gardé le souvenir de votre enthousiasme. Il a été si communicatif qu'il m'a poussée à entreprendre de mon côté la mise en place de Terres de femmes. Et c'est bien vous qui avez levé toutes les résistances que j'opposais face aux affreuses contraintes techniques que j'imaginais. Bien du temps a passé depuis lors. Aujourd'hui, Poezibao vogue pleine mer et son sillage est assuré pour le long cours. Avec cet art talentueux que je vous connais de savoir contourner tous les coups de vent.
Toutes mes félicitations très amicales pour cette année de découvertes - images et textes souvent inconnus, jamais décevants, variés, internationaux et pourtant unis par une exigence, une qualité de regard, une force de langue... Bon anniversaire! marie-florence
Félicitations! C'est un travail admirable; grâce à Poezibao, même des lecteurs distraits comme moi ont parfois accès à la poésie...!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)