Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Anthologie permanente : Jacques Lacarrière | Accueil | Une association en faveur de la littérature contemporaine dirigée par Albane Gellé »

vendredi 30 décembre 2005

Commentaires

Rilke à Marina Tsvetaïeva : "Nous nous touchons, comment ? Par des coups d'aile, par les distances mêmes nous nous effleurons. Un poète seul vit, et quelquefois vient qui le porte au devant de qui le porta." Dédicace de Rilke sur l'exemplaire des Elégies de Duino que Marina reçut le 3 mai 1926. Aujourd'hui 30 décembre, anniversaire de la mort de Rilke.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.