« "Lectures" poésies du cri par Alain Marc : 9 | Accueil | L'affaire de l'agrégation de grammaire, suite »

mercredi 25 janvier 2006

Commentaires

Je ne savais pas bien où vous manifester toute l'émotion et l'admiration que suscite en moi votre blog, si poétique, à votre image. Je le fais donc sur ce poème d'Andrée Chédid, cette si grande poétesse, à la fois parce que je l'aime beaucoup et parce qu'elle a l'âge qu'aurait ma grand-mère... Je tenais à vous féliciter et vous encourager. Bravo et bon vent! ;)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)