« Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera noire et blanche | Accueil | Anthologie permanente : Yves Bonnefoy »

jeudi 26 janvier 2006

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.