« Mathieu Bénézet aux Parvis Poétiques, à Paris, le 29 janvier 2006 | Accueil | Anthologie permanente : Jerzy Ficowski »

vendredi 06 janvier 2006

Commentaires

La poésie de Ficowsky comme témoin de mémoire: une grande chose que je découvre grâce à vous, chère Florence. Le thème est fréquent aussi chez Wislawa Szymborska. Plusieurs poèmes recueillis "Dans le fleuve d'Héraclite" (Maison de la Poésie, Nord/Pas de Calais)évoquent les wagons plombés et leur destination dans les camps de la mort. Dans les années 60 (ou 70), sur cette question cruciale, le cinéma polonais n'a pas été en reste non plus. A.U. PS Vous serait-il agréable de recevoir quelques poèmes de Scymborska quand je les aurai "saisis" ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)