Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Anthologie permanente : Philippe Jaccottet | Accueil | Une très bonne nouvelle pour la poésie : la collection Points Poésie »

lundi 30 janvier 2006

Commentaires

C'est vrai que l'intimité entre le recueil papier et son lecteur est plus difficile face à un écran d'ordinateur... Pourtant, Internet "donne à lire" de la poésie à des personnes qui peut-être n'auraient pas sinon effectué la démarche d'aller ouvrir un receuil dans une librairie ou une bibliothèque... Il y a là une sorte de "facilité", même si, malheureusement, ce qui est facile n'est pas forcément de synonyme de qualité... Je publie mes poèmes sur Internet dans deux sites que j'ai réalisée moi-meme... et je n'ai jamais (encore?) tenté de me faire publier. Bravo en tout cas pour votre travail... J'arrive du flotoir... et je récidive ;o) Régine

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.