« Soirée de lancement du Marché de la Poésie | Accueil | Une soirée Léopold Sédar Senghor, à Paris »

mardi 21 mars 2006

Commentaires

Peut être Je suis en train de lire Waltenberg, au début, on dirait du Claude Simon haché menu, avec une démultiplication des situations un peu trop corrélée au XIXème siècle. Ensuite, ça sonne comme du Heiner Müller de droite, mais en plus lent, et avec des abus de participe présent. Cependant je trouve beaucoup de sens, et j'apprécie énormément la précision des images, et l'intériorité des personnages. Enfin un vrai roman Européen. xas

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.