« Trois prix de poésie | Accueil | Une grande enquête de Poezibao : "pourquoi si peu de femmes poètes de grande stature ?" »

mercredi 05 avril 2006

Commentaires

Bonne idée que de suggérer une lecture de ce texte à la lumière - incertaine - de l'actualité. Nous avons un premier ministre qui se veut poète mais la poésie est trop absente de la vie politique. Qu'elle ne se veuille pas partisane peut se comprendre mais pourquoi les poètes restent-ils tant à l'écart de la vie sociale et politique ? Ne sont-ils pas autant membres de la cité que les romanciers(ères), les chanteurs (euses)?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)