« Une poétique du désir, lecture à l'espace Canopy à Paris, le 13 mai 2006 | Accueil | Anthologie permanente : Laurent Margantin »

jeudi 11 mai 2006

Commentaires

Pourquoi l'auteur(e) parle-t-elle d'elle au masculin ? "cependant que j'étais désormais sec et crevassé"

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.