Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Semences, une nouvelle revue à télécharger | Accueil | Jacques Goorma »

dimanche 07 mai 2006

Commentaires

Jusqu'au 3 juin 2006 se déroule à la Médiathèque Jacques Demy de Nantes une exposition intitulée "Marcel Schwob : l’homme au masque d’or" organisée par la Bibliothèque et la Ville de Nantes, en partenariat avec la Société Marcel Schwob. Il existe un très beau catalogue.
Quelques extraits du Livre de Monelle, de Marcel Schwob (édité par Allia) : " Et Monelle dit : Détruis, détruis, détruis. Détruis en toi-même, détruis autour de toi. Détruis tout bien et tout mal. Les décombres sont semblables. […] Détruis car toute création vient de la destruction. […] Sois donc semblable aux saisons destructrices et formatrices. Batis ta maison toi-même et brûle la toi-même. Ne jettes pas de décombres derrière toi ; que chacun se serve de ses propres ruines. Contemple de nouvelles batisses aux moindres élans de ton âme. Pour tout désir nouveau, fais des dieux nouveaux. […] Que tout dieu soit dieu du moment. Et Monelle dit encore : Regarde toute chose sous l'aspect du moment. Pense dans le moment. Toute pensée qui dure est contradiction. Aime le moment. Tout amour qui dure est haine. Sois juste envers le moment. Toute justice qui dure est injustice. Sois heureux avec le moment. Tout bonheur qui dure est malheur. Vois : tout moment est un berceau et un cercueil : que toute vie et toute mort te semblent étranges et nouvelles. […] Ne dis pas : je vis maintenant, je mourrai demain. Ne divise pas la réalité entre la vie et la mort. Dis : maintenant je vis et je meurs. Epuise à chaque instant la totalité positive et négative des choses. […] Mêle la mort avec la vie et divise-les en moments. N'attends pas la mort : elle est en toi. Sois son camarade et tiens la contre toi ; elle est comme toi-même.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.