« Avot Yeshurun | Accueil | Lambert Schlechter à Nantes les 12 et 13 juin 2006 »

lundi 12 juin 2006

Commentaires

C'est une des qualités de Poezibao et de Florence que de ne pas mettre la poésie à l'écart du monde, dans une tour d'ivoire et d'affirmer par des choix de textes sa place entière dans la société, ses liens étroits avec l'actualité politique au sens le plus large du terme. C'est peut-être une des pistes les plus sensibles pour redonner à l'expression poétique une place essentielle dans le public. Pensons à ce qu'apporta la poésie à la Résistance dans les années 40, comment Victor Hugo fut reconnu dans son temps parce qu'il parlait des gens et du vivant, du social. Plus près de nous je pense à l'importance de la poésie d'un Mahmoud Darwich dans le combat des palestiniens, poésie qui a été reconnue jusqu'en Israël. Toutes les voies poétiques ont leur importance mais il est important de rester en lien avec le monde dans lequel nous vivons qui a besoin de la parole poétique pour redonner du champ à l'esprit.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.