Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Anthologie permanente : Edith Azam et Valérie Schlée | Accueil | Les Parvis poétiques, dernière de la saison »

lundi 19 juin 2006

Commentaires

Interessant. mais je voudrais a cette poesie qui semble si riche et si ouverte aux contingences mondiales.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.