Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Anthologie permanente : José Angel Valente | Accueil | Un colloque François Cheng à paris, les 25 et 26 septembre 2006 »

samedi 09 septembre 2006

Commentaires

Ce chien, ce jude aboyant ces mots-trèsors oubliés, ce jude pomme intarissable éleveur de cadavres est il tombé prématurement de l'arbre avant sa décomposition Damné de l'age, dites vous, damné du corp je dirais, mais pas de l'esprit libre

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.