« Serge Pey, à Strasbourg, demain mardi 6 février 2007 | Accueil | Un chantier de poème par Ariane Dreyfus »

mardi 06 février 2007

Commentaires

Voici enfin un peu de la poussière de la sueur du corps du temps .......un peu de çà donné à lire ,donné à voir :"tentative de restytution ..." celà me botte ... nous montre l'élan l'élaborant dedans la langue ... l'incoercible qui la (nous )tend celà met à jour un peu de l'impulsion des forces en jeu dans la mise en route de ce long rêve lourd brico-légo des carrefours où l'on s'égare ou l'on se gare : vraiment ce début -là est stimulant ! merci de nous donner celà à lire !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.