Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Claude Vigée, à Paris, le 23 janvier 2008 | Accueil | Les entretiens infinis : avec Patrick Beurard-Valdoye, 1 »

vendredi 21 décembre 2007

Commentaires

en écho à Les entretiens infinis / une nouvelle rubrique de Poezibao //// les entretiens infinis // quel titre magnifique // quelle promesse dans ce pluriel // me voilà lancée dans les infinis pascaliens / la voûte céleste et ses astres de la nuit / le cosmos qui fait rouler ses sphères //// oui florence trocmé/ nos entretiens sont in-finis / toujours en route / toujours en devenir / et toujours inachevés // quelque part dans l’inachevé // salut à Jankélévitch / et à son texte d’entretiens avec Béatrice Berlowitz // nos entre-tiens nous tiennent / jusqu’à la fin / tant qu’elle n’est pas là ils sont / infinis / notre infini est d’ici // et s’ils sont finis avant la fin / ils sont figés sans vie / secs / et sans doute beaucoup moins //// qu'ils soient / justes au sens musical / frémissants / ouverts / accueillants / rencontreux //// l’entretien se tient dans l’entre / dans l’entre-deux / là où les choses tremblent dans leur vérité vacillante / et dans leur beauté / vérité et beauté infiniment recommencées / comme le chemin de Sisyphe et son rocher // bien sûr nous sommes des être finis / mais cette finitude / ne nous empêche pas de jouir / de l’infini / tant que nous sommes en vie // la vie est notre infini // l’infini de l’entretien se love dans le présent / et le présent est l’infini du temps vécu / et là où il y a de l’entretien il y a du love / une autre manière d’être de l’infini //// tenons nous / entre les mailles de l’infini//// maryse hache // orsay // 21 décembre 2007 //

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.