« Claude Vigée, à Paris, le 23 janvier 2008 | Accueil | Les entretiens infinis : avec Patrick Beurard-Valdoye, 1 »

vendredi 21 décembre 2007

Commentaires

en écho à Les entretiens infinis / une nouvelle rubrique de Poezibao //// les entretiens infinis // quel titre magnifique // quelle promesse dans ce pluriel // me voilà lancée dans les infinis pascaliens / la voûte céleste et ses astres de la nuit / le cosmos qui fait rouler ses sphères //// oui florence trocmé/ nos entretiens sont in-finis / toujours en route / toujours en devenir / et toujours inachevés // quelque part dans l’inachevé // salut à Jankélévitch / et à son texte d’entretiens avec Béatrice Berlowitz // nos entre-tiens nous tiennent / jusqu’à la fin / tant qu’elle n’est pas là ils sont / infinis / notre infini est d’ici // et s’ils sont finis avant la fin / ils sont figés sans vie / secs / et sans doute beaucoup moins //// qu'ils soient / justes au sens musical / frémissants / ouverts / accueillants / rencontreux //// l’entretien se tient dans l’entre / dans l’entre-deux / là où les choses tremblent dans leur vérité vacillante / et dans leur beauté / vérité et beauté infiniment recommencées / comme le chemin de Sisyphe et son rocher // bien sûr nous sommes des être finis / mais cette finitude / ne nous empêche pas de jouir / de l’infini / tant que nous sommes en vie // la vie est notre infini // l’infini de l’entretien se love dans le présent / et le présent est l’infini du temps vécu / et là où il y a de l’entretien il y a du love / une autre manière d’être de l’infini //// tenons nous / entre les mailles de l’infini//// maryse hache // orsay // 21 décembre 2007 //

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)