« L'entretien Antoine Emaz/Tristan Hordé en pdf | Accueil | Lectures autour de la collection Déplacements (Le Seuil) de François Bon »

mardi 11 décembre 2007

Commentaires

C'est un texte magnifique! Quelle vibration!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.