Obtenez les nouveaux articles par mail :

« Anthologie permanente : Alain Madeleine-Perdrillat | Accueil | Poezibao infos »

mercredi 21 janvier 2009

Commentaires

Je suis en train de lire le recueil Du Domaine/Euclidiennes. "Les hommes / Ont inventé / De se donner la main" "La grande lumière aussi / Fait tâtonner." Le Triangle équilatéral, dans Euclidiennes: "Je suis allé trop loin / Avec mon souci d'ordre. / Rien ne peut plus entrer."

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.