« (note de lecture) Zéno Bianu, "Infiniment proche et Le désespoir n'existe pas", "Satori Express", par Antoine Emaz | Accueil | (Agenda, liens, informations) Le Journal permanent de la poésie »

vendredi 11 mars 2016